Le konjac est-il un brûleur de graisse ?

On le répète, si le konjac ne brûle pas les graisses dont nous faisons réserve à la surface du corps, il est capable d'absorber et d'éliminer les graisses apportées par l'alimentation. Comment le fait-il ? Par sa viscosité et son pouvoir d'absorption. Quand, mêlé aux aliments, le konjac arrive dans l'intestin, la paroi interstinale tente d'aspirer les nutriments mais refuse le passage au konjac, qu'elle ne peut assimiler. Le konjac continue donc son chemin en emportant les nutriments dont les graisses avec lui dans les selles. De plus, cette action ne se limite pas aux graisses et intéresse tout autant les glucides (les sucres) et les protéines. C'est un absorbeur universel que certaines affiliées n'hésitent pas à appeler Terminator.